jeudi 24 mai 2018
Publier un article   RSS   Foire aux questions
MetaScriptAnimaux › La puberté chez le chien

La puberté chez le chien

Publié le 2009-02-09 par ROY, Jonathan

La puberté chez le chien

La puberté chez le chien représente une période critique de son évolution. Le chien acquiert un rôle dans le groupe social et tends à se distancier des étrangers. Il en résulte :
- dans le groupe : un détachement par rapport à la mère, un attachement au groupe, une hiérarchisation obligatoire et des conflits.
- hors du groupe : une défense du groupe et de son territoire.

Voici le programme de développement de la puberté du chien :
- La puberté, métamorphose hormonale
- Le lever de la patte
- L’induction de nouveaux modes de communications
- L’intégration dans la hiérarchie
- Le détachement par rapport à la mère
- L’obligation de distanciation des humains par rapport au chiot adolescent
- L’adoption d’un rôle social hiérarchisé
- Le rôle social des humains à l’égard des chiens adolescents
- L’appartenance au groupe et ses corollaires
- La sensibilisation et la distanciation par rapport aux étrangers
- La défense du territoire

La puberté chez le chien, métamorphose hormonale
La puberté est un moment critique, une nouvelle période sensible. Elle amène une métamorphose en profondeur. C’est à la puberté que les glandes sexuelles se mettent à produire à nouveau des hormones. Ainsi, la production d’hormones entraîne des changements corporels et des modifications sur le plan du comportement, dont le plus visible est le lever de la patte chez le chien mâle.

Le rôle hiérarchique des humains face au chiot adolescent
Les êtres humains adultes et adolescents devraient jouer le rôle de dominants. L’adoption d’un chiot entraîne cette obligation paradoxale. Les demandes du chien de compagnie adolescent doivent être rejetées si elles ne sont pas accompagnées de postures d’apaisement. C’est à ce prix que le chien peut acquérir un statut hiérarchique équilibré. Un chiot dans sa puberté n’a pas les compétences nécessaires pour être dominant. Cependant, il peut en manifester le désir.

Tiré du livre « L’éducation du chien » par Joël Dehasse.
Joël Dehasse est vétérinaire, spécialiste du comportement des animaux familiers. Il dirige la collection « Mon chien de compagnie » qui compte plus de 40 ouvrages. Conférencier et consultant international, certifié en thérapie familiale, il est président de la Société européenne des vétérinaires comportementalistes.