vendredi 14 décembre 2018
Publier un article   RSS   Foire aux questions
MetaScriptSanté › Surprenant: 52 idées pour réduire le stress et vaincre la maladie

Surprenant: 52 idées pour réduire le stress et vaincre la maladie

Publié le 2009-05-26 par Sophie Chaouche

Surprenant: 52 idées pour réduire le stress et vaincre la maladie

Connaissez-vous Marcel Béliveau? Vous savez, c'est l'auteur de l'émission "Surprises sur Prise" qui passait à la télé il y a quelques années.

Il lui est arrivé quelque chose de terrible. Un beau jour, lors d'un examen de routine, son médecin change de visage, et ne veut rien lui dire tout de suite.

"Pouvez-vous attendre le résultat des analyses?"

"Oui bien sûr, pourquoi?"

"Je préfère ne rien vous dire pour l'instant "


Peu après, le verdict arrive, implacable : "Monsieur Béliveau, nous sommes désolé, mais il ne vous reste plus qu'1 ou 2 mois à vivre."

Vous imaginez le choc d'une telle nouvelle ? Qu'auriez vous fait à sa place? Vous pouvez y réfléchir, mais Marcel Béliveau, lui, a fait une chose insensée... inimaginable: il s'en est sorti !

Comment Marcel Béliveau a-t-il vaincu son cancer?
On lui a tellement posé la question, qu'il a décidé d'expliquer tout cela dans un livre : "52 Petites Choses Qui Font De Grandes Différences Dans La vie"

Ce livre est tout simplement surprenant. Après l'avoir lu, on comprend un peu mieux l'origine de cette guérison spontanée et incompréhensible: une philosophie de la vie hors du commun!

Et celle-ci s'applique dans tous les domaines de la vie:

- Éviter de perdre de l'argent
- Éviter de perdre l'être aimé
- Éviter la colère, la rancœur, la déception, le manque, l'échec, l'impression d'être victime et de n'arriver à rien

Je vous donne ici un de ses 52 secrets, c'est mon préféré.

"La vie est injuste et cruelle.
Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Ça dépend uniquement de vous.
Bien sûr, nous sommes à même de constater tous les jours des injustices de toutes sortes. Des injustices causées par des membres de la société envers d’autres membres de cette même société.

Mais la vie elle ? Le plus grand cadeau que vous ayez pu recevoir c’est la vie. Et vous l’avez. Qu’en faites-vous ? Si elle vous semble injuste c’est à vous de la rendre plus juste; elle vous semble cruelle, à vous de l’adoucir.

Il y a quelques années, je fus invité à donner une conférence dans un hôpital du Québec, où on avait réuni quelques quatre cents hommes d’affaires afin de faire une levée de fonds. En arrivant dans la salle je remarquai la présence
de nombreux patients, dont une dizaine en fauteuil roulant. Je remarquai parmi eux, une femme qui d’une main tenait une cigarette et de l’autre une bouteille de bière. Elle semblait s’amuser ferme. Elle me fit signe d’approcher. Elle me dit combien elle était heureuse d’assister à ma conférence. Tout en discutant elle se permit de me glisser deux ou trois blagues un peu osées... Elle s’esclaffait après chacune d’elle, fière de son audace.

- Depuis combien de temps êtes-vous emprisonnée dans ce fauteuil roulant ?
- Depuis vingt-neuf ans, monsieur, mais je ne suis pas prisonnière. Je fais ce que je veux. Je peux vous dire une chose, la vie est belle...

Je discutai également avec un homme lui aussi en fauteuil roulant.
- J’ai cinquante deux ans, me dit-il. J’avais une petite entreprise qui allait très bien, on faisait de bonnes affaires. Comme nous n’avons pas d’enfant, nous faisions de nombreux voyages ma femme et moi et nous n’avions pas à nous inquiéter financièrement. Et voilà qu’une damnée maladie m’a cloué sur ce fauteuil. Ne trouvez-vous pas que la vie est cruelle?
- Depuis combien de temps, êtes-vous ainsi ?
- Depuis, six mois et onze jours. Ne trouvez-vous pas que la vie est cruelle ?"

C'est une pensée à méditer et à méditer encore. On a toujours tendance à se plaindre de notre situation, à espérer toujours mieux, à ne pas comprendre le bonheur que l'on peut retirer de la situation présente. C'est une belle leçon de vie que nous donne cette dame en fauteuil roulant. A nous d'en prendre de la graine...

Si vous souhaitez en savoir plus sur la philosophie de Marcel Béliveau, vous pouvez vous procurer gratuitement son livre ici

Sophie Chaouche
http://www.je-pense-positif.com