vendredi 14 décembre 2018
Publier un article   RSS   Foire aux questions
MetaScriptScience › Test de paternité en l’absence du père

Test de paternité en l’absence du père

Publié le 2009-09-12 par patrick laurent

Test de paternité en l’absence du père

Généralement, le test de paternité se fait avec la participation du père présumé et de l’enfant pour obtenir les meilleurs résultats sur l’existence de lien de parenté. Cependant, il arrive quelque fois que le père soit indisponible pour le test ADN de paternité, soit de son plein gré ou pour d’autres raisons. Il est toutefois possible malgré l’absence du père, d’élaborer le test en utilisant un autre ADN.


Test ADN avec d'autres parents directs

L’on peut en effectuant le test ADN avec les autres membres de la famille qui ont les mêmes gènes que le père présumé, déterminer s'il y a un possible lien de paternité avec l'enfant en question. L'échantillon du père est évidemment désiré pour des raisons de précisions et de fiabilité, mais il est toutefois plus que possible (en particulier avec les techniques avancées de test) de pouvoir déterminer la paternité à partir des gènes des parents éloignés du père présumé. En d'autres termes, avec la participation au test ADN d’un parent du père présumé vous pouvez avoir des réponses, bien qu’elles ne soient pas toujours concluantes.


Test ADN avec les Grands-parents

En l'absence du père présumé ou par manque de son échantillon d’ADN, les grands-parents paternels présumés peuvent être la solution pour établir la paternité. En prélevant un échantillon d’un ou des deux, il est possible de déterminer s’ils partagent les mêmes gènes et par conséquent s'il existe une relation, c.-à-d. un lien de parenté.

Test ADN sur les parents de sexe masculin

L’analyse du Y-STR est la méthode de test ADN la plus innovatrice de ces dernière années, en analysant le chromosome Y d’un sujet masculin pour établir des liens génétiques entre les enfants et les parents âgés de sexe masculin, par exemple les grands-pères, arrières grands-pères, et même les grands oncles par liens de sang. Ceci est possible même lorsque le père est indisponible et les parents âgés directs ne sont plus, étant donné que les gènes se transmettent de père en fils au fil des générations. Cela est naturellement sans utilité pour le test ADN des enfants de sexe féminin.

Test ADN avec les frères/soeurs

Les frères/sœurs sont une autre possibilité en ce sens qu’ils peuvent fournir une compatibilité génétique accentuée qui permettrait de savoir si deux enfants sont frères/sœurs ou demi frères/sœurs de sang. Lorsqu’il y a dispute sur la paternité d’un père présumé et d’un enfant, les échantillons des frères/soeurs présumés peuvent être utilisés pour comparer les ADN afin de déterminer l’existence ou pas de lien parenté. Ceci est aussi valable pour les frères et soeurs du père présumé, qui peuvent partager les mêmes gènes et cela permettrait d’avoir des résultats du test ADN de l’enfant concerné.

Si votre situation est telle que vous est obligé de faire le test ADN suivant l’une des possibilités mentionnées plus haut, il est toujours recommandé de contacter à l'avance la compagnie chargée du test ADN et leur expliquer en details votre cas pour qu’ils puissent vous conseiller sur les options de test ADN disponibles ainsi que les résultats qui peuvent être obtenus.http://www.homednadirect.fr